Archive de la catégorie ‘Economie’

1000 euros… Prime de la déprime ?

Mercredi 20 avril 2011

1000 euros… Prime de la déprime ?  dans Economie 43476_french-finance-and-economy-minister-lagarde-budget-minister-baroin-attend-the-government-questions-session-at-the-national-assembly-in-paris

Depuis que François Baroin, ministre du budget français en fit l’annonce la semaine dernière aux micros d’Europe 1, le débat sur l’éventuelle « prime de 1000 euros » ne cesse de faire parler de lui.

Baroin promet ainsi aux salariés au sein d’entreprises versant des dividendes une prime d’au moins 1000 euros. Cette proposition n’aurait surement pas déplu à notre « ami » Besancenot, qui à mainte reprises fit l’éloge sur le partage égal de la valeur ajoutée au profit des salariés.

Par ailleurs le discours tenu mercredi dernier par Nicolas Sarkozy dans les Ardennes, revenait en partie sur cette prime. Le président français déclarait clairement ne pas céder aux opposants de cette mesure, estimant qu’il doit y avoir une petite part des dividendes aux salariés. Petite est aussi la proportion d’individus qui profiteraient de cette prime.

Car il faut bien expliquer que la distribution de dividendes n’a lieu qu’au sein des grandes entreprises, disposant d’un capital suffisamment important afin de rémunérer les actionnaires à partir du bénéfice de leurs exercices.
Il apparait ainsi que cette mesure qui serait mise en place, en partie afin de soutenir les pouvoir d’achat, négligerait les PME (petites et moyennes entreprises) ainsi que les TPE (Très petites entreprises).

Par ailleurs les syndicats et le patronat semblent tous deux manifester leur désaccord à ce sujet.
Les premiers estimant que cette mesure n’est pas profitable à la majeure partie des salariés français et les seconds reprochant à l’Etat français une intrusion au sein des entreprises.

On dit vouloir agir sur le pouvoir d’achat, cependant seule une revalorisation des salaires réussirait à arranger la donne, ce qui n’est toujours pas le cas lorsqu’on sait que les salaires sont actuellement en stagnation et que l’inflation a augmenté de 2%.

D’autre part il semble que l’on ait oublié en engageant ce débat les fonctionnaires du service public, rendant cette prime inégalitaire si elle venait à être appliquée.

Nicolas Sarkozy promettait en bon candidat « un travailler plus pour gagner plus » qui sonnait comme la formule magique du pouvoir d’achat et du salaire meilleur. On est en 2011 et entre temps là crise est passée par là et les paroles n’ont pas suffit. Décidément serais-ce la prime de la déprime pour le gouvernement ?

Cheqro
Par une passionnée de politique qui ne croit plus aux politiciens…..

REPRISE et…toujours en CRISE!

Lundi 10 janvier 2011

En ce début de 2011, l’heure est à la reprise. Du moins en ce qui concerne la fin des vacances. Nombre d’entre nous ont reprit leur activité scolaire ou professionnelle au cours des jours précédents ou au plus tard reprendront pendant les jours à venir.

Mais qu’en est-il de la vraie reprise économique, celle que tout le monde guette depuis presque 3 années déjà.

Il semble que celle-ci tarde à se manifester et ce ne sont pas les propos des politiques qui viendront affirmer le contraire. Pas plus tard que la semaine passée, le directeur de la banque centrale américaine
(la FED) affirmait que » le retour à la normale prendrait des années.

En effet les prévisions de croissance pour les Etats Unis n’annoncent qu’une reprise modérée, une « petite reprise » s’amuserait-on à dire. Sans parler du niveau de l’emploi qui peine à se réguler et dont le récent taux en baisse(9.4%) n’est en réalité que la conséquence d’individus qui renoncent à leur statut d’actifs, car lassés de chercher vainement du travail.

Au niveau de l’Hexagone la situation reste semblable en terme comparatif. Une faible croissance à 1.7% ainsi qu’un taux de chômage à 9,3%

Il s’agit bien ici des maux et conséquences apparentes de cette crise de 2007, qui désormais dure et perdure. Les spéculations sur les délais d’une éventuelle reprise fusent et les avis divergent.

Ce 2011 porteur d’espoir est bel et bien là, pourtant la sonnette d’alarme est tirée et les cris affolants demeurent dénonçer cette crise! Il ne reste plus qu’a croiser les doigts et vous souhaiter bonne année et surtout bonne reprise

Cheqro