« Oh Africa » ….Cris de desespoir ???

14 janvier 2011
    « Oh Africa » ….Cris de desespoir ??? dans Social soweto-afrique-du-sud_47

    « Oh Africa » !!! L’été passé vous avez tous dut fredonner tout comme moi ce joyeux hymne de la coupe du monde interprété par le fameux chanteur d’origine sénégalaise Akon.

    En effet plusieurs mois déjà avant le début de la coupe du monde, nombre d’entre nous attendaient cet événement avec impatience. Des milliards d’euros furent investit et partout l’on entendait les médias citer la profitabilité qu’aller tirer l’Afrique du sud de ce « méga-investissement ».
    Aujourd’hui la situtation est tout autre. La fête du football finit par s’achever et les investisseurs rebroussent chemin. Que reste-il ?

    Retour sur un mirage Sud-Africain

    Sur place, pas très loin du grand stade de Johannesburg le spectacle est tout autre que celui auquel on eut droit sur nos écrans. Des habitations de fortune qui ne sont desservies ni par l’eau ou l’électricité, des routes abandonnées sans parler des conditions de vie insalubres. Les Vuvuzellas(ces fameuses trompettes locales) aux cris stridents ne masquaient en réalité que les cris de souffrance d’une grande partie de la population vivant dans la constante pauvreté.

    Bien que les investissements en infrastructure (300.000 millions d’euros pour l’aménagement des stades et 1 milliard d’euros pour la mise en place d’un réseau ferroviaire.) furent à l’origine d’une création d’emploi ainsi que d’un nouvel élan économique plus dynamique, le taux de chômage à 50% de la population environ demeure historique et peine à se résorber.Par ailleurs le niveau de vie ne s’est que très peu ou voir pas amélioré pour la majeure partie de la population, dans la mesure où plus de 20% des Sud-Africains touchent moins de 1.25 $ par jour.
    Ceci n’est que source de frustration au sein du pays lorsque l’on assiste chaque jour au creusement des écarts sociaux.

    En effet tandis que les bidonvilles de Johannesburg rongent la ville de jour en jour pour cause d’exode rurale massive, les villas hollywoodiennes dans les quartiers selects de la capitale s’élargissent à perte de vue.Une structure sociale sans classe moyenne révèle un réel dysfonctionnement au sein du pays. Les uns s’enrichissent de jour en jour, tandis que d’autres peinent à survivre.

    Pas besoin d’être grand connaisseur en foot pour dire que l’Afrique du Sud n’en ressort pas vainqueur. Par ailleurs ce « Oh Africa » ne sonne plus aussi festif qu’auparavant.

    En effet il est bien triste que bien de constater que nombreux sont les habitants restant « sur la ligne de touche », faudrait-il sortir le carton rouge pour alerter le monde de la situation.

    CHEQRO

“La Valls” des 35 heures…Faut il les supprimer?

12 janvier 2011

“La Valls” des 35 heures…Faut il les supprimer? dans France Manuel-Valls-HJ67FG

“Pour donner du pouvoir, il faut réhabiliter le travail” annonçait Nicolas Sarkozy dans une de ses dernières interviews.

Alors qu’il présente ses vœux de fin d’année le président français dont le mandat touche presque à sa fin, remet sur le plateau l’idée lancinante d’une idée devenue désormais courante , le « travailler plus pour gagner plus ». Et pour remédier à la situation il compte bien relancer le débat sur un sujet tabou pour les français :les 35 heures.

.

Le plus surprenant dans l’histoire est que cette proposition de débat qui pourrait sembler à tous comme une idée purement de droite, fut en réalité évoquée il y a quelques semaines par Manuel Valls, figurez vous bien député de gauche. Il vient ici remettre en cause une des décisions de la gauche française prises depuis ces dernières années.
Rappelons à ce titre que la loi Aubry votée entre 1998 et 2000 fit passer le temps légal de travail de 39 à 35heures par semaine.

.

Avis controsversés

Certains diront que cette décision fut « une bien mauvaise idée » car rendant le coût du travail plus cher et imposant une rigidité du marché du travail. C’est-à-dire des contrainte de législation auxquelles doivent se soumettre les employeurs et pouvant dans certains cas être « désincitatives » à de nouveaux recrutements. D’autres « pro-35heures » affirmeront que cette base horaire est la garantie de conditions de travail humaines et que l’abolition des 35heures ne serait que le début d’un nouveau malaise social collectif.

Les modérés quand à eux avanceront que les 35 heures n’auront jamais été plus appropriées qu’a ce moment là. En effet alors que l’âge de la retraite passe officiellement à 62 ans , il serait justifié de garder cet horaire plus au moins « réduit »( tel que le qualifient certains) dans la mesure où les travailleurs français travailleront beaucoup plus sur une vision de long terme.

Ranimé depuis quelques temps le débat reprend. « Emanuel » relance la « Valls » des 35 heures et la danse n’est pas prête de s’arrêter de si tôt.

CHEQRO

REPRISE et…toujours en CRISE!

10 janvier 2011

En ce début de 2011, l’heure est à la reprise. Du moins en ce qui concerne la fin des vacances. Nombre d’entre nous ont reprit leur activité scolaire ou professionnelle au cours des jours précédents ou au plus tard reprendront pendant les jours à venir.

Mais qu’en est-il de la vraie reprise économique, celle que tout le monde guette depuis presque 3 années déjà.

Il semble que celle-ci tarde à se manifester et ce ne sont pas les propos des politiques qui viendront affirmer le contraire. Pas plus tard que la semaine passée, le directeur de la banque centrale américaine
(la FED) affirmait que » le retour à la normale prendrait des années.

En effet les prévisions de croissance pour les Etats Unis n’annoncent qu’une reprise modérée, une « petite reprise » s’amuserait-on à dire. Sans parler du niveau de l’emploi qui peine à se réguler et dont le récent taux en baisse(9.4%) n’est en réalité que la conséquence d’individus qui renoncent à leur statut d’actifs, car lassés de chercher vainement du travail.

Au niveau de l’Hexagone la situation reste semblable en terme comparatif. Une faible croissance à 1.7% ainsi qu’un taux de chômage à 9,3%

Il s’agit bien ici des maux et conséquences apparentes de cette crise de 2007, qui désormais dure et perdure. Les spéculations sur les délais d’une éventuelle reprise fusent et les avis divergent.

Ce 2011 porteur d’espoir est bel et bien là, pourtant la sonnette d’alarme est tirée et les cris affolants demeurent dénonçer cette crise! Il ne reste plus qu’a croiser les doigts et vous souhaiter bonne année et surtout bonne reprise

Cheqro

Emeutes…et Alger (ne)Rie plus !

9 janvier 2011

Emeutes…et Alger (ne)Rie plus ! dans International algerie-emeutes-annaba-drapeau-francais

Jeunes manifestants, émeutes en masse et colère générale.

Ce petit topo pourrait bien nous faire penser à la crise sociale survenue l’année dernière en Grèce. Pourtant c’est bien au Maghreb que ces soulèvements ont lieu, pour être pus précis en Algérie et en Tunisie.

La colère gronde et pour cause de cette panne sociale, une précarité croissante de la société accompagnée d’une inflation des prix de produits de base (huile, sucre farine), qui vont jusqu’à doubler par rapport l’année dernière, chose qui ne fait qu’envenimer la situation.Sans oublier pour autant la structure sociale particulière de l’Algérie, avec 75% de jeunes la révolte ne se fait que plus intense. Les jeunes algériens se plaignent en effet du chômage chronique qui perdure et les empêche d’atteindre une ascension sociale. Encore pis nombre d’entre eux ne songent plus qu’a fuir le pays en brandissant des slogans marquants « qu’ils nous laissent partir…aujourd’hui c’est soit la prison soit l’exil »

Ce remuement social s’avère aussi fatal sur le plan de la sécurité du pays. Suite au face à face opposant
les manifestants aux forces de l’ordre la tension est palpable et l’on dénombre jusqu’à présent 3 morts et 300 policiers blessés.

La situation est loin d’être joyeuse et irait même jusqu’à susciter les larmes face au mal social de cette nation… Alger (ne) Rie plus.

CHEQRO

9 janvier 2011


Cheqro

Jeune étudiante marocaine , je suis passionnée du monde politique et de l’actualité nationale et internationale.
C’est dans cet esprit que ce blog s’inscrit: traiter des faits majeurs d’actualité et des événements marquant l’économie ainsi que la société. Sans oublier vos éventuels commentaires pour rendre le débat vivant.
Lina CHEQROUNI

1234